Tout ce que vous devez savoir sur la prostate

La prostate. Ce joyau de l'anatomie masculine a longtemps été caché sous le tapis. Mais avec l'acceptation sociale et la tolérance croissante, elle commence à être davantage discutée et considérée comme un élément important de la stimulation et de la santé sexuelles masculines. Mais de quoi s'agit-il exactement ?


Qu'est-ce qu'une prostate ?


La prostate est une petite glande que l'on ne trouve que chez les hommes. Elle a généralement la taille d'une noix ou d'une prune. Sa taille peut varier en fonction de l'âge de l'homme pour diverses raisons. Les hommes sont de plus en plus conscients de l'existence de la prostate ces derniers temps, et le fait d'y accorder une attention particulière peut avoir des effets bénéfiques considérables.


Quel est son rôle ?



La prostate joue un rôle important dans la région pelvienne d'un homme. Elle agit comme une valve, contrôlant le flux d'urine et d'éjaculation avant qu'il ne sorte du corps par le pénis. Elle fait également beaucoup de travail avec le sperme d'un homme, en créant des fluides qui aident les spermatozoïdes à survivre sur leur chemin vers l'ovule d'une femme, et en aidant à contrôler l'éjaculation.

Mais la fonction la plus intéressante est peut-être celle de centre de plaisir pour les hommes pendant les activités sexuelles. Parfois appelé "point p", la prostate, lorsqu'elle est stimulée, peut provoquer un plaisir intense chez l'homme, tout comme le point g chez la femme. Apprendre à utiliser correctement sa prostate pendant l'activité sexuelle peut amener un homme à atteindre de nouveaux sommets en matière de plaisir sexuel.

 

Où se trouve la prostate ?



Malheureusement, la nature a peut-être joué un tour cruel aux hommes avec l'emplacement de la prostate. Elle se trouve juste en dessous de la vessie, et devant le rectum.

Elle se trouve à environ 5 à 6 cm à l'intérieur de l'anus, en direction du nombril de l'homme, ce qui signifie que le moyen le plus efficace et le plus facile de l'atteindre est de passer par les fesses de l'homme. La profondeur de la prostate varie d'un homme à l'autre, ce qui fait que certains hommes l'atteignent plus facilement que d'autres.


Comment l'atteindre ?


Il y a deux façons principales de trouver votre prostate, à l'intérieur et à l'extérieur. En externe, vous atteignez votre prostate en touchant la zone droite du périnée (la zone située entre votre scrotum et votre anus).

Vous devez toucher le milieu et l'arrière du périnée, car la partie avant de celui-ci contient le bulbe situé au fond du pénis. La stimulation externe de la prostate peut être efficace pour certains hommes, mais la plupart trouveront un effet plus important en l'atteignant par voie interne.

En interne, vous pouvez établir un contact beaucoup plus important avec votre prostate. Cela se fait par l'entrée dans l'anus. Si vous le faites avec un doigt, vous devrez généralement placer les deux premiers doigts dans l'anus pour atteindre la prostate.


Pourquoi voudrais-je la trouver ?



Vous vous demandez peut-être pourquoi les gens voudraient trouver une glande située dans un endroit aussi inhabituel et difficile d'accès. C'est une bonne question. Il est possible d'interagir avec la prostate pour deux raisons principales, la santé et le plaisir.

Du point de vue de la santé, la prostate produit constamment des liquides qui se mélangent au sperme d'un homme pendant l'éjaculation.

Si l'homme n'utilise pas régulièrement ces liquides, ils peuvent devenir un terrain propice à la prolifération de nombreuses sortes de bactéries. En effectuant un massage de la prostate, un homme peut drainer ces liquides et garder sa prostate en bonne santé.

Du point de vue du plaisir, la prostate est souvent appelée point G masculin ou point P. Si vous avez déjà parlé à une femme de son point G, vous savez que la stimulation de ce point peut procurer un plaisir immense.

Il en va de même pour les hommes, qui peuvent connaître des orgasmes intenses et plaisants en stimulant la prostate.

Vous vous posez peut-être encore BEAUCOUP de questions sur la prostate, surtout si vous n'y avez jamais pensé auparavant. Heureusement, nous allons vous donner autant d'informations que possible à ce sujet, car c'est une partie du corps importante que les hommes avaient l'habitude de stigmatiser pour l'avoir explorée.


Symptômes d'une hypertrophie de la prostate



Une prostate élargie est un phénomène dont on entend de plus en plus parler. C'est l'une des choses qui peuvent naturellement affecter un homme en vieillissant. Mais quel est exactement le problème d'une prostate hypertrophiée ?

Lorsque la prostate d'un homme devient plus grosse, elle peut causer toutes sortes de problèmes dans le bas de son corps. Mais il y a généralement des signes qui peuvent vous indiquer qu'elle grossit.

Il est important d'être attentif à ces signes, car ils peuvent vous donner un avertissement précoce et vous inciter à vous faire examiner avant que les problèmes ne s'aggravent.



Que se passe-t-il lorsque votre prostate grossit ?



Une hypertrophie de la prostate peut être un gros problème pour un homme. La prostate est située entre la vessie et le pénis, et a généralement la taille d'une noix ou d'une petite prune. Elle continue à grossir toute la vie et, dans certains cas, peut même atteindre la taille d'un petit pamplemousse.

Lorsqu'il fonctionne correctement, il est responsable du contrôle des liquides qui sortent de votre pénis, en alternant entre l'éjaculation et la miction si nécessaire.

Cela signifie qu'il y a plusieurs petits tuyaux complexes qui traversent et entourent la prostate. Au fur et à mesure que la prostate grandit, ces tuyaux sont écrasés, ce qui rend la circulation des liquides plus difficile.



Quels sont les symptômes d'une hypertrophie de la prostate ?

Une prostate élargie n'est pas nécessairement un problème pour beaucoup d'hommes. Comme elle continue à grossir toute votre vie, c'est en quelque sorte un processus naturel, et certains hommes n'auront aucun problème. Il y a cependant quelques éléments clés que vous pouvez observer comme des signes de problèmes qui se préparent.

Certains des symptômes les plus courants que vous pourriez rencontrer sont les suivants :

  • Se réveiller la nuit pour uriner
  • Difficultés à uriner
  • Un débit urinaire lent ou faible
  • Démarrage et arrêt pendant la miction
  • Miction très fréquente
  • Sentir que vous n'avez pas fini d'uriner
  • Devoir pousser plus fort pour uriner
  • Infections urinaires
  • Ne pas pouvoir uriner du tout
  • Dribbler à la fin de la miction
  • Difficulté à retarder la miction

 

Se faire examiner


L'examen de la prostate par votre médecin comprend généralement un examen physique et une évaluation au moyen de questions simples.

Les questions utilisées sont généralement celles conçues par l'Association américaine d'urologie (AUA), et vous répondez sur une échelle qui évalue la fréquence de chaque scénario pour vous. En fonction de vos réponses, votre médecin pourra juger de la gravité de votre situation.

Votre médecin procédera alors généralement à l'un des quelques types d'examens physiques. Le plus courant est l'examen rectal numérique, c'est-à-dire que le médecin insère un doigt ganté et palpe votre prostate pour voir ce qui se passe.

Si cela ne donne pas les réponses souhaitées, il peut alors choisir de faire des tests sur votre urine ou votre sang pour vérifier s'il y a des infections ou des maladies.

S'il est confirmé que vous avez une prostate hypertrophiée, votre médecin peut vouloir effectuer des tests supplémentaires pour trouver la cause exacte et la gravité de la situation.

Ces tests peuvent comprendre : une échographie de la prostate et de la vessie, l'étude de votre flux urinaire et de votre vessie après la miction, et parfois une cystoscopie où un petit tube d'imagerie est inséré dans l'urètre pour un examen direct de la prostate.



Traitements pour l'hypertrophie de la prostate



Une fois que votre médecin aura déterminé si votre prostate hypertrophiée est un problème ou non, et ce qui peut exactement en être la cause, il choisira un traitement approprié pour vous.

Dans certains cas, un simple traitement antibiotique suffira à résoudre les problèmes que vous pourriez avoir. Si cela ne fonctionne pas, le médecin pourra vous proposer d'autres options.

L'une d'entre elles est le traitement Alpha-Blocker. Ils ont été conçus à l'origine pour aider à lutter contre l'hypertension et agissent en détendant les muscles autour de la prostate et de la vessie, ce qui facilite l'urination. Bien qu'ils ne traitent pas directement la prostate, ils sont efficaces pour soulager certains des symptômes.

L'autre option est celle des médicaments appelés inhibiteurs de la 5-alpha réductase. Bien que le nom soit un peu pompeux, la fonction est en fait assez simple. Une hormone mâle appelée dihydrotestostérone joue un rôle clé dans la croissance de la prostate.

Les inhibiteurs réduisent les niveaux de dihydrotestostérone, ce qui réduit la croissance de la prostate.

Ces deux options de traitement ne sont pas sans risques. Vous pouvez avoir des maux de tête, des problèmes d'estomac, des vertiges, des problèmes d'érection, une baisse de la libido, ou bien d'autres encore.

Il est important que le médecin soit en mesure de diagnostiquer correctement tous les problèmes que vous avez rencontrés afin qu'il puisse vous donner le traitement approprié. Essayez donc d'être aussi honnête et ouvert que possible avec lui, même s'il s'agit d'un sujet embarrassant.


Derniers traitements avant l'intervention chirurgicale



Lorsque les médicaments ne parviennent pas à résoudre vos problèmes de prostate, le médecin peut encore prendre certaines options avant de recourir à la chirurgie.

Celles-ci peuvent généralement être effectuées dans un cabinet médical et consistent à rétrécir la prostate pour atténuer les problèmes. Il existe trois types de thérapie que les médecins peuvent appliquer.

  • L'ablation par radiofréquence transurethréenne à l'aiguille (TUNA) est une procédure effectuée sous anesthésie locale. Les aiguilles sont insérées directement dans la prostate et transmettent des ondes radio pour réchauffer les tissus. En utilisant la chaleur, une partie des tissus de la prostate est détruite, ce qui laisse plus de place à l'urine pour passer dans la prostate et sortir de l'urètre.
  • L'ILT (thérapie laser insterstitielle) est également pratiquée sous anesthésie locale. Elle consiste à introduire un cystoscope dans l'urètre et à y faire passer une fibre laser pour perforer la prostate. Une fois perforée, la fibre chauffe la prostate pour détruire une partie des tissus et rétrécir la glande.
  • La TUMT (thérapie transurétrale par micro-ondes) est probablement la moins douloureuse des trois, car elle ne nécessite pas d'anesthésie générale, mais un anesthésique topique et des analgésiques. Cette thérapie utilise les micro-ondes pour cibler directement les zones de la prostate qui doivent être détruites.. En même temps, certaines zones sont refroidies pour éviter les dommages involontaires aux tissus environnants


Chirurgie pour les prostates élargies

En dernier recours, votre médecin peut vous recommander de vous faire opérer pour vous aider à résoudre vos problèmes de prostate. La plupart de ces interventions ne sont pas aussi invasives que vous pourriez le penser, et la chirurgie ouverte ne sera généralement qu'un véritable dernier recours.

La chirurgie au laser prend en fait de nombreuses formes lorsqu'elle est utilisée pour le rétrécissement de la prostate. Bien que la méthode réelle puisse différer, l'intention est la même partout. Le laser agit comme un vaporisateur à haute énergie, et détruit des zones de la prostate, permettant à l'urine de s'écouler à nouveau correctement. Parfois, la chirurgie au laser vous obligera à passer la nuit à l'hôpital.

  • La TUIP (incision transurétrale de la prostate) est une procédure légèrement différente. Plutôt que de détruire des zones de la prostate pour réduire la pression, de petites incisions sont pratiquées dans les tissus. Ces incisions aident l'urètre à recommencer à fonctionner correctement, et les patients sont généralement en mesure de rentrer chez eux le jour même.
  • La TURP (résection transurétrale de la prostate) est le traitement le plus courant auquel les patients sont soumis s'ils doivent subir une intervention chirurgicale. Une boucle électrique est utilisée pour couper des sections très spécifiques de la prostate qui exercent une pression sur l'urètre. La plupart des médecins recommandent cette intervention car c'est la forme de traitement la moins invasive qui existe.
  • La prostatectomie (chirurgie ouverte de la prostate) est la dernière option lorsque toutes les autres procédures et médicaments ont été essayés ou ne sont pas appropriés. Elle n'est utilisée que dans les cas où la prostate est extrêmement hypertrophiée ou si les dommages commencent à toucher d'autres parties du corps. Une incision est pratiquée dans l'abdomen et les couches internes ou la prostate sont enlevées, afin de réduire la pression sur l'urètre.


Bien que la chirurgie soit le dernier recours dans le traitement de la prostate, elle n'est pas sans risques. Tous les traitements chirurgicaux ont leurs propres effets secondaires potentiels, dont certains pourraient ne jamais être guéris.

Les effets secondaires les plus courants sont des problèmes urinaires ou des problèmes d'érection, mais ils ont tendance à disparaître avec le temps. Il existe également un risque d'éjaculation rétrograde (l'éjaculat retourne dans la vessie plutôt que de sortir du corps).

Ce n'est pas particulièrement douloureux, mais peut entraîner des problèmes de fertilité. Vous devez donc en discuter avec le médecin si vous avez l'intention d'avoir des enfants.

Bien qu'il existe de nombreux traitements différents et que certains d'entre eux semblent un peu terrifiants, vous devriez essayer de ne pas trop vous en faire. En fin de compte, ne pas faire traiter ou examiner votre prostate pourrait vous mettre dans une position bien pire, donc si vous présentez l'un des symptômes énumérés, vous devriez vous faire examiner dès que possible. Si vous présentez l'un des symptômes énumérés, vous devriez donc vous faire examiner dès que possible. Avant que vous ne vous en rendiez compte, vous reviendrez à la normale avec une belle prostate en bonne santé.


Comment réduire la taille de votre prostate



Les troubles de la prostate touchent de plus en plus d'hommes, surtout en vieillissant. Beaucoup de ces troubles entraînent ou sont causés par une hypertrophie de la prostate.

Pour tenter de lutter contre ce phénomène, de nombreux hommes cherchent constamment à réduire la taille de leur prostate, se tournant vers la traite et le massage, les exercices au kélegel et, dans le pire des cas, vers le traitement et la chirurgie par des médecins.

Bien que toutes ces mesures soient efficaces pour traiter votre prostate, il existe des mesures simples et faciles que vous pouvez prendre dans votre vie quotidienne pour réduire à la fois la taille de votre glande et les risques de développer des maladies plus tard dans la vie.

Aucune de ces mesures n'est trop drastique, vous ne devez donc pas vous sentir trop obligé de les intégrer dans votre vie.

Il convient de noter que si une prostate élargie peut entraîner des problèmes de santé, ce n'est pas toujours une mauvaise chose. Certains hommes ayant une prostate plus grosse continueront à fonctionner tout à fait normalement. De même, certains hommes ayant une prostate de taille "normale" pourraient avoir de nombreux problèmes avec la leur.

Il ne s'agit en fait que de votre propre corps, et l'adoption de ces mesures vise à améliorer la santé de la prostate en général, et pas seulement à la réduire.


Maintenir un poids sain



Il est important de maintenir votre poids et votre graisse à un niveau sain pour presque toutes les parties de votre corps, et votre prostate n'est pas différente. Lorsque vous transportez beaucoup de poids en trop, vous imposez un stress inutile aux différentes parties de votre corps.

Le surplus de graisse doit aller quelque part et il trouve généralement son chemin entre tous vos muscles et organes importants, écrasant tout. Dans le cas de la prostate, cela peut être encore plus désastreux, car la plupart des problèmes de prostate sont dus à l'écrasement de ce qui se trouve en bas, au fur et à mesure de la croissance de la prostate.


Exercice régulier



Comme nous l'avons vu dans notre article sur l'exercice et la prostate, la pratique régulière d'une activité physique aérobique peut avoir des effets bénéfiques considérables sur la prostate. De nombreuses études ont montré que les personnes qui pratiquent régulièrement une activité physique ont beaucoup moins de chances de contracter des maladies liées à la prostate.

Bouger davantage peut également aider à soulager les symptômes si vous souffrez déjà d'une maladie quelconque. Bien que cela n'ait pas été spécifiquement étudié, il est probable que l'augmentation du flux sanguin autour d'un corps actif aide la glande à moins grossir et à s'enflammer moins.


Une alimentation saine

Un autre conseil général sur le mode de vie, mais qui est encore une fois important pour maintenir une prostate en bonne santé. Certains types d'aliments sont beaucoup plus bénéfiques pour la santé de la prostate. Non seulement ces aliments maintiennent la santé, mais ils peuvent aussi ralentir complètement la croissance de la prostate.

Le meilleur régime alimentaire pour cela est un régime riche en fruits et légumes frais, en poissons gras, en noix, en œufs et en viande rouge (avec modération).


Les protéines végétales sont les meilleures protéines



Des études ont été réalisées sur les effets des produits laitiers et de la viande, qui ont montré qu'une consommation élevée de ces deux types de produits peut augmenter le risque de cancer de la prostate. Les protéines végétales, en revanche, sont généralement considérées comme le meilleur moyen d'obtenir votre apport en protéines et de rester en bonne santé.

Les aliments tels que les lentilles, le quinoa, les haricots et les céréales vous offrent de nombreuses possibilités tout en maintenant vos niveaux de protéines d'une manière plus saine.


Éviter la caféine ou l'alcool



Si vous avez déjà eu une nuit chargée, vous savez qu'une fois que vous avez brisé le sceau, vous continuez à aller aux toilettes encore et encore. L'alcool et la caféine sont tous deux des diurétiques, qui augmentent la quantité d'urine que votre corps doit expulser. Si vous souffrez déjà de certains des symptômes urinaires des troubles de la prostate, réduire ces deux types de liquides peut vous aider à avoir beaucoup moins besoin d'aller aux toilettes.

De même, éviter les liquides le soir peut vous éviter de devoir vous lever la nuit. Bien que la réduction des liquides ne réduise pas nécessairement la taille de votre prostate, elle peut réellement aider à soulager certains de vos symptômes.


Maintenez vos niveaux d'hormones en bonne santé


Avec l'âge, la quantité de testostérone produite naturellement par l'organisme diminue. La plupart du temps, cela se traduit par un taux plus élevé de dihydrotestostérone et d'œstrogène, qui stimulent tous deux la croissance de la prostate.

Afin d'équilibrer les niveaux d'hormones plus tard dans la vie, les hommes doivent faire plus attention à leur régime alimentaire et à leur niveau d'exercice, et s'ils ont besoin d'une aide supplémentaire pour maintenir l'équilibre, certains compléments sont disponibles pour les aider.


Choisir les bons compléments


Il existe des tonnes de suppléments, dont beaucoup font la publicité de remèdes miracles pour des choses dont vous ne soupçonniez même pas l'existence. Si beaucoup d'entre eux sont en grande partie faux, certains compléments ont fait l'objet de recherches approfondies et se sont avérés bénéfiques pour le maintien d'une prostate en bonne santé.

Afin de vous assurer que vous ne prenez rien qui puisse aggraver la situation, il est toujours recommandé d'en discuter avec votre médecin. Dans certains cas, un supplément peut non seulement ne pas vous aider, mais aussi déséquilibrer d'autres parties de votre système, ce qui aggrave considérablement la situation générale.


Maintenez un faible niveau de stress


Encore un conseil de vie sage, mais il est incroyablement difficile de réduire son stress dans le monde moderne. Il ne faut cependant pas le sous-estimer, car un niveau de stress sain peut vous apporter des améliorations considérables dans presque tous les domaines de votre vie.

Cela est également vrai pour votre prostate, car un stress élevé peut réduire la quantité de zinc que votre corps produit, et le zinc est très important pour une prostate en bonne santé. Les hommes stressés sont également exposés à la tension pelvienne et à un système immunitaire affaibli, deux facteurs qui peuvent aggraver les symptômes de mauvaise santé de la prostate que vous pourriez ressentir.



Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien


Comme toujours, l'une des meilleures façons de commencer à améliorer votre santé est de consulter un médecin. Une conversation franche et honnête sur votre mode de vie et votre régime alimentaire peut permettre aux médecins de vous donner d'excellents conseils sur la manière d'améliorer à la fois votre prostate et votre santé générale.

Il n'y a aucune raison d'être timide, les médecins auront eu ces conversations un million de fois et ne devraient pas avoir de problèmes à vous faire passer par des choses dont vous n'êtes pas sûr.


Épuisement de la prostate : Une histoire de fatigue


La prostate est une partie vraiment sensible du corps masculin. Vous saviez peut-être qu'une utilisation insuffisante de cette partie peut entraîner l'accumulation de bactéries et d'infections et causer des problèmes de santé. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c'est qu'en faire un usage excessif peut être tout aussi néfaste pour vous, entraînant souvent un épuisement de la prostate.

L'une des principales fonctions de la prostate est d'aider les hommes à éjaculer. Une grande partie de la sensation de pulsation ou de spasme que vous éprouverez pendant l'éjaculation provient du mouvement de tension et de relâchement de la prostate elle-même, qui pousse les fluides vers l'extérieur de votre corps. En participant à des éjaculations excessives, vous pouvez surmener la prostate.

Une prostate épuisée se caractérise par une usure des nerfs dans cette zone. Lorsque cela se produit, le cerveau tente de compenser en libérant un cocktail de substances chimiques dans votre sang. Cela a tendance à aggraver le problème, car cela affaiblit le système nerveux, ce qui rend difficile la guérison des dommages par votre corps.

L'épuisement de la prostate peut s'avérer très difficile à diagnostiquer pour vous ou même pour les médecins. De nombreux symptômes seront identiques ou similaires à ceux que vous pourriez ressentir si vous souffrez d'autres maladies ou troubles de la prostate. Vous pouvez cependant faire attention à certains symptômes, notamment

  • des douleurs et des crampes dans la région pelvienne
  • épuisement
  • stress
  • l'instabilité émotionnelle
  • impatience
  • vision floue ou yeux qui flottent
  • l'éjaculation précoce
  • des érections faibles
  • la perte de mémoire
  • faiblesse musculaire
  • perte de cheveux
  • maux de tête et migraines
  • une baisse de la libido
  • l'insomnie ou les troubles du sommeil

Certains de ces symptômes pourraient vous surprendre. Le cerveau lui-même joue un rôle important dans l'épuisement et le rétablissement de la prostate.

Tant que vous continuez à éjaculer de façon excessive, il est peu probable que l'équilibre chimique de votre corps se rétablisse, donc ces symptômes pourraient persister à long terme, et potentiellement devenir plus forts ou s'aggraver.

Si vous souffrez d'épuisement de la prostate régulièrement ou pendant une longue période, cela peut entraîner une inflammation, un gonflement et même certaines des maladies causées par une utilisation insuffisante de votre prostate. Il s'agit en fait de trouver le bon équilibre entre une utilisation suffisante et une utilisation modérée.

Si vous n'avez pas trouvé le bon équilibre, ne vous inquiétez pas. Tout comme le massage de la prostate peut aider à résoudre les problèmes liés à une utilisation insuffisante de votre prostate, il peut également aider à lutter contre l'épuisement.

Le principal avantage est de réduire les gonflements et les inflammations en libérant une partie des fluides produits par la glande, ce qui laisse à votre corps le temps de se réapprovisionner en produits chimiques naturels et de ramener votre prostate à la normale.



Plug Anal Boutique vous propose une large gamme de plug anal :

 


Article précédent Article suivant